Pour un ancien président, Sarkozy fait preuve d'une étonnante méconnaissance de la Constitution. Il vient de "démissionner" du Conseil Constitutionnel. Or il ne peut pas et c'est à cause de la Constitution elle-même qui précise, clairement et lisiblement dans son article 56, qu'un ancient Président de la République est « membre de droit à vie ». Point. Il est donc membre du Conseil jusqu'à son décès, c'est tout.