Cet article, une interview de Nicolas Rousselet (le fils de son père André), intitulé « On a parmi les meilleurs taxis du monde ! », me reste en travers de la gorge... Il est tellement à l'encontre de mon expérience avec les taxis parisiens que je ne peux pas ne pas répondre.

Les VTC ne sont pas faits pour se substituer aux taxis, mais c'est ce qui va se passer si la loi de 2009 n'est pas respectée. Ils font du taxi sans payer la licence grâce à l'électronique

Non. Les VTC ne peuvent racoler. Ils ne peuvent prendre un autre client après avoir dépose quelqu'un quelque part sans réservation. Les VTC existent depuis des décennies aux USA et au Canada. On commence seulement à leur mettre des bâtons dans les roues parce que les taxis ne fournissent plus un service à la hauteur et sont dépassés par les VTC qu'ils ont eux-mêmes favorisé en n'évoluant pas.

Je demande simplement que les charges des VTC et des taxis soient alignées et que la loi soit respectée

Et si on demandait que la situtation dominante du groupe G7 qui contrôle 10 000 des 18 000 taxis parisiens soit cassée et le Groupe démantelé ?
Partout, on fixe des règles pour réglementer les VTC. A Bruxelles, la course est de 90 euros minimum. Elle est de 75 dollars canadiens (50 euros) à Vancouver, en Colombie-Britannique.

C'est malheureusement exact. Mais « First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win ». Les taxis vont devoir faire des efforts énormes pour contrer les VTC et c'est bien.

70 % de l'activité des taxis relève de la course sur réservation

Et bien, basculez ces commandes sur vos propres VTC qui n'auront pas de licence à payer. Les taxis seront plus disponibles pour le racolage, ce qui contentera les parisiens et les incitera peut-être à tenter de chercher un taxi aux heures de pointe. C'est mission impossible à l'heure actuelle. Soyez pro-actifs ou la « disruptive innovation » vous tuera. Sans regret.

A condition, encore, que tout le monde paye les mêmes charges. C'est l'image de la France qui est en jeu : quand le touriste débarque à l'aéroport de Roissy, il est assailli par des VTC, des mototaxis.

Non ce n'est pas vrai. Il n'y a quasiment que des VTC attendant spécifiquement quelqu'un mais le racolage est rare et la police esy active contre cela, je le vois à chacun de mes passages à Roissy. Il arrive que de temps en temps je croise UN gars qui propose "Taxi, monsieur ?" mais cela arrive moins souvent qu'un taxi refusant de me prendre à cause de ma destination, refusant la carte bancaire, dont le taxi pue ou qui roule comme un pied, qui est odieux, voire qui tente un parcours nettement plus long parce que je suis en train de parler en anglais avec un étranger.

Moi, je dis qu'on a parmi les meilleurs taxis du monde !

J'en éclaterais bien de rire si ce n'était aussi tragique. Nos taxis parisiens sont à chier. Ils sont malpolis, mal équipés en terminaux bancaires, peu serviables, souvent arnaqueurs et n'ont souvent pas le respect de leur client.

Sur 100 millions de courses tous les ans, il y a forcément des mécontents. Au moins, cela leur permet de raconter des histoires dans les dîners en ville…

Le problème, c'est évidemment le ratio... Oui, il ya forcément des mécontents. Mais à Paris, il y a en a de tas. Il n'y a pas qu'à Paris. Les taxis londoniens pris à Heathrow arnaquent notoirement leurs clients non anglophones et cela fait des décennies que ça dure. Les taxis ont créé leur concurrence par leur mauvaise qualité de service, c'est tout.

Et à New York, les particuliers n'ont pas de voiture.

La plupart des jeunes parisiens que je connais n'ont pas de voiture non plus, ce qui n'était pas le cas quand j'avais leur âge.

En plus, les VTC sont plus chers que les taxis…

Certainement pas. Je ne prend plus que des VTC entre mon domicile et les aéroports. J'économise entre 15 et 30 euros PAR COURSE. Le VTC arrive chez moi à l'heure, à la minute près. Il est super-poli, conduit à la perfection, m'envoie une facture par mail, je connais le prix de la course à l'avance et l'intégralité du processus est nickel.

Marrant hein, Rousselet oublie de parler par exemple du Über qui a été massacré par des chauffeurs de taxi. Une attitude responsable, digne, pas dangereuse.

J'évite les taxis parisiens autant que je le peux. Disons que sur dix trajets en taxi, 7 sont des mauvaises expériences, deux sont normales et une est très agréable et je suis un client content. Prenons un parallèle simple : quand vous êtes très content dans un restaurant, vous êtes tenté de laisser un pourboire. Je ne laisse quasiment jamais un pourliche à un taxi, il y a presque toujours quelque chose qui me déplait fortement.

Nicolas Rousselet, vous voulez que les taxis fassent la nique aux VTC ?

  1. rendez obligatoire la présence d'un terminal carte bancaire dans TOUS les taxis
  2. rendez obligatoire l'acceptation de la carte bancaire par TOUS les taxis, quelque soit la course
  3. sévissez durement contre les arnaques à la course envers les touristes étrangers - et parfois même les parisiens - qui sont légions
  4. apprenez la politesse, le sens de l'accueil - et la propreté du véhicule - aux taxis
  5. arrêtez de brandir des mesures protectionnistes. Le capitalisme débridé qui a besoin du protectionnisme d'Etat, c'est un peu fort et cela passe mal auprès des clients