C'est officiel, je regrette de ne pas avoir une pointure 45-fillette pour en filer quelques-uns bien placés... Je vis dans un petit lotissement neuf de quatre maisons. Nous y avons été les premiers occupants depuis le 31 décembre dernier. Les premiers voisins sont arrivés en mai, les autres en juillet. Le premier arrivé après nous s'est trompé dans la fourniture de son PDL (point d'accés réseau électrique) et EDF, sans coup férir et sans notification aucune, a fermé notre contrat électrique... Je ne vous raconte pas le souk. Puis les occupants de la troisième maison ont débarqué et se sont eux aussi trompé mais cette fois de compteur d'eau, ahem. Et la Lyonnaise des Eaux a également, sans coup férir et sans notification aucune, a fermé notre contrat de fourniture d'eau. Certes la fourniture de courant et d'eau n'a jamais été coupée mais quel foutoir. Encore heureux que personne n'a pris notre contrat gaz !!! Attention, je ne dis pas que mes voisins sont les coupables du tout ; les coupables sont la Lyonnaise des Eaux et EDF, qui n'ont jamais vérifié que le détenteur du compteur ou PDL que je suis avait vraiment quitté les lieux, qui ne l'ont jamais notifié de la fermeture unilatérale de son contrat, et qui demandent à ses futurs clients des informations bien trop compliquées ou inaccessibles pour eux. Au fait, tant la Lyonnaise qu'EDF avaient mon mail, mon adresse postale et mon n° de téléphone mobile pour me contacter... La-men-ta-ble.

Ce qui est intéressant c'est le pourquoi de tout ça. Autrefois, dans les temps reculés d'avant le début du troisième millénaire, un technicien passait pour vérifier les compteurs, trouver le bon compteur, etc. Ce genre d'erreurs était donc rare. Aujourd'hui, on demande au client lambda de fournir son PDL (électricité), PCE (gaz), n° de compteur d'eau. La plupart des gens n'ont aucune idée de ce que c'est, sont souvent incapables de localiser l'équipement en question et quand il est localisable, la trappe de visite a parfois été bloquée par le dernier technicien de visite. Bref, on économise les visites IRL, on compte sur un coût faible d'erreur et surtout on met les soucis sur les épaules du client... Je n'ose imaginer combien de temps il aurait fallu pour seulement détecter le souci dans le cas d'une personne âgée sur qui tomberait une merde pareille.

Dans mon cas, le coût de l'absence de procédures de vérification à la Lyonnaise et EDF, c'est une heure et demie de conversations téléphoniques avec les divers intervenants, une présence à mon domicile (et donc pas à mon bureau...) tout l'après-midi du vendredi qui vient. Les "gestes commerciaux" proposés par la Lyonnaise de Eaux et EDF sont assez loin de compenser les 4 heures de travail ainsi perdues.

Donc zut. Et je reste poli.