<Glazblog/>

ANPE

Il y a vingt ans, un vote du Usenet francophone aboutissait à la création de nouveaux newsgroups modérés, fr.emplois.offres et fr.emplois.demandes, dont j'étais le premier modérateur. J'avais posé des règles de base très simples pour que les offres d'emploi présentent des informations obligatoires minimales pendant que les demandes restaient totalement libres. J'avais également mis en place, avec mon collègue Vincent Gillet qui devint plus tard le second modérateur, des formulaires en ligne garantissant un formalisme similaire à toutes les offres. Chaque matin, je commençais ma journée en publiant les annonces des 24h précédentes.

Certes, une à deux fois par semaine, il y avait un pauvre con qui gueulait comme un putois contre ces règles et même de temps en temps contactait ma hiérarchie à EDF pour se plaindre. La dite-hiérarchie avait l'intelligence de poubelliser... Il reste que le résultat dépassa toutes les espérances... En seulement quelques années, fr.emplois.* aida 38 000 (oui, trente huit mille...) personnes à trouver un job. Ce chiffre doit être certainement fortement augmenté car je n'ai de statistiques que pour ma propre période de modération et pas celle de Vincent.

Un jour, alors que j'étais invité au Sénat pour un raout quelconque et que je tombais par hasard sur la Directrice de l'ANPE, je lui ai proposé de lui donner (je dis bien donner) fr.emplois.* pour passer une échelle très nettement supérieure. Elle m'a écouté deux secondes, m'a répondu froidement que l'ANPE vait aussi ses propres systèmes puis m'a tourné le dos et est partie. J'ai eu un sentiment de gachis immense, causé par l'arrogance sans borne du haut fonctionnariat. Si un pauvre gugusse tout seul dans mon genre pouvait aider des dizaines de milliers d'entreprises et d'individus à se trouver, qu'aurait pu faire une petite organisation de quelques personnes hébergées par l'administration en charge de cela ? Une révolution numérique en la matière.

Vingt ans plus tard, l'ANPE est quasiment totalement absente de la recherche d'emploi électronique. Je ne connais aucune entreprise ni aucun demandeur d'emploi qui ne peste pas contre la complexité et l'inefficacité de leur site Web. Quel dommage, quelle opportunité ratée...

Comments

1. On Thursday 25 February 2016, 10:03 by Philip_Marlowe

Un dessin de Kamagurka dans Charlie Hebdo m'avait plié de rire en 1994. C'était un dessin sur le thème "Comment voyait-on l'an 2000 en 1964 et comment le voit-on en 1994 ?". On voyait d'abord des convives de toute origine attablés et mangeant avec l'air allègre, et la légende "1964 : les techniques agricoles de pointe suppriment la faim dans le monde". On voyait ensuite la même saynète, avec comme seule différence l'air consterné et morose des convives, et comme légende "1994 : les techniques agricoles de pointe suppriment l'appétit dans le monde".

Il en va de même avec les méthodes administratives de pointe et l'initiative. Un de mes copains gagne plein de thunes en proposant des services divers aux entreprises et administrations. Parmi ces services, il remplace les ampoules électriques, et il est loin de perdre de l'argent pour ça. Il y a des endroits où la soif de responsabilités et l'esprit d'initiative sont tels qu'ils ne suffisent même pas à remplacer les ampoules grillées. Un problème simple, un remède qui pourrait l'être aussi.

Je crois que la manière dont tu envisages de gérer ce genre de service est trop dangereusement simple pour être comprise par un haut fonctionnaire ordinaire. L'efficacité et la rationalité sous leur forme concrète sont la plupart du temps absentes de leur paysage mental.

2. On Friday 26 February 2016, 09:25 by lajujula

Ce témoignage est fort intéressant et très évocateur.

Il y a juste un point sur lequel je ne suis pas d'accord, c'est la qualité des offres sur pole emploi.
Étant moi même informaticien, je trouve plus d'offres pertinente sur le site de pole emploi que sur n'importe quel autre.

Pourquoi ? Bien malin celui que sait exactement.
Peut être parce que pole emploi reste le premier interlocuteur des PME en recherche d'un profil ?
Peut être que pour les postes difficile à pourvoir, pole emploi est vu comme ultime ressource ?

en tout cas mon top 3 par pertinence des résultats et en 2016 :
1-Pole Emploi
2-Apec
3-Sites Corporates de grands groupes

Concernant les interfaces de recherche ... je crois bien qu'aucun site d'offre d'emploi n'a de solution miracle.
Je pense que la solution ultime serait un moteur qui travaille sur des données non structurée et qui en dégage la structure par des technique de traitement du langage naturel et de classification. Suis-je technocratique en proposant cela ?

Pour longtemps encore trouver un job restera un job à part entière.

3. On Saturday 27 February 2016, 20:27 by Jiel

J'ai trouvé mon premier taf en 97 grâce à f.e.o (merci encore, Daniel). Ironie de l'histoire, je bosse aujourd'hui pour un jobboard. Je partage avec toi le constat de l'inefficience de pôle-emploi sur le net, sans doute du à une question de culture... Tant mieux pour nous, mais dommage pour l'intérêt général.