Disclaimer: ce billet n'est pas sponsorisé, n'est ni une publicité rémunérée ni une publicité non-rémunérée et je n'ai aucun lien, personnel ou professionnel, avec Gillette ou Wilkinson. Les lecteurs de ce blog savent que quand j'ai quelque chose à dire sur un produit, que cela soit bon ou mauvais, je le dis ici. Il s'agit donc uniquement d'un retour d'expérience strictement personnel, point. Si cela vous est utile, tant mieux.

Lors d'un salon que j'arpentais récemment, je me suis fait refiler à l'entrée du salon un cadeau publicitaire : un rasoir Gillette à 5 lames, je crois qu'il s'agit du ProGlide Fusion. Ma première réaction a été de repenser immédiatement à ce dessin de Maëster « Gillette 17 lames, le seul qui laisse l'os de la mâchoire propre et blanc » :-) Je ne voyais aucunement l'utilité de 5 lames quand 2 ou 3 suffisent largement si elles sont de bonne qualité.

Mais bon, à la faveur d'un changement de lames de mon rasoir Wilkinson habituel (les lames Wilkinson sont à mon avis de loin les meilleures), je me suis quand même décidé à utiliser le rasoir Gillette à whatmille lames.

Je vais passer sur les caractéristiques minimales qu'on attend d'un rasoir assez cher : mobilité extrême de la tête (je suis sérieux) et prise en main parfaite, c'est ce qu'on vous montre dans la pub télévisée et c'est pour une fois vrai.

Ce qu'on ne vous montre pas dans la pub par contre, et qui est pour moi un argument massue en faveur de ce rasoir, c'est qu'il est littéralement impossible de bloquer le rasoir avec des poils comme c'est si souvent le cas pour moi. *LE* truc qui m'énerve dans un rasoir, c'est avoir des poils fraîchement coupés impossible à enlever (sauf à le faire avec une vieille brosse à dents) et qui ensuite me labourent la peau du visage et entament très nettement la qualité du rasage.

Avec le ProGlide Fusion, c'est impossible : il n'y a rien derrière les lames et le nettoyage est du coup hyper-efficace. Après m'être une première fois rasé avec une barbe courte et assez dure de 48 heures, j'ai rasé ce matin une barbe d'une bonne semaine et demie donc nettement plus longue mais aussi plus souple. Avec le Wilkinson, c'est une horreur et je dois passer ma barbe d'abord à la tondeuse électrique pour éviter de complètement « boucher » mon rasoir à main. Le ProGlide Fusion lui, se nettoie en deux coups de cuillère à pôt et ressort totalement nickel.

Donc voilà, c'est un excellent rasoir ou en tous cas je trouve que c'est un excellent rasoir et quand je suis content, je le dis. Par contre, le prix assez délirant des recharges de lames me donne des crampes au portefeuille et je ne suis pas sûr du tout de faire le switch. On verra dans quelque temps. À bons lecteurs...

Update: donc ce n'est pas un ProGlide (avec une « flexball ») mais un Fusion... Article mis à jour.