J'ai toujours eu beaucoup d'estime pour Roger Karoutchi, qui a un cerveau fonctionnel et sait parfaitement s'en servir. S'il ne tombait pas de temps en temps dans des bassesses imposées par la ligne du parti, il serait un grand sage à droite. Mais aujourd'hui, il vient de merder superbement et subit donc une assez phénoménale baisse d'image chez moi :

  1. ce matin, il publie un tweet assez médiocre, genre "je pisse le plus loin sur twitter". Evidemment, plusieurs personnes dont moi regardent alors ses followers et constatent que ses 28000 followers contiennent un nombre hallucinant de fakes, probablement achetés (je ne dis pas que c'est lui qui a fait ça, probablement plutôt son attaché parlementaire qui a cru bien faire)
  2. évidemment, on dit à Karoutchi sur twitter qu'il ferait mieux de la mettre en veilleuse, que 3000 followers asiatiques ou moyen-orientaux n'ayant jamais posté le moindre tweet, ça fait un peu tache sur la soie
  3. Karoutchi (ou son attaché parlementaire) réagit promptement... et bloque les râleurs :-)

Mediocritas, mediocritas. Roger, vous permettez que je vous appelle Roger hein, maintenant qu'on s'est fritté sur twitter, je vous croyait franchement au-dessus de ça. La-men-ta-ble. Au fait, si vous utilisez un téléphone mobile payé par vos indemnités parlementaires et/ou géré par votre assistant parlementaire, c'est assez honteux de tenter d'empêcher un citoyen de communiquer avec vous. Vous avez décidément tout compris, bravo. Je vous laisse à votre compétition mais faites attention à ne pas mouiller vos mocassins.