François Fillon vient donc de publier plusieurs documents sur son patrimoine et ses revenus. Ils sont très intéressants mais posent plein de questions.

  • je note que j'avais évalué les revenus du couple Fillon en 2013 à 557 069€. Selon Fillon, ils sont donc de 559 784€. Reconnaissez que je n'étais pas loin :-)
  • entre 2012 et 2016 (cette dernière année est une estimation selon les documents publiés), les revenus déclarés pour le couple sont de 1 610 846€ (je dis bien un million six cent dix mille huit cent quarante-six euros)
  • or l'ensemble des comptes du couple représente un total de 109 303€, dont seulement 72 367€ mobilisables immédiatement
  • or rien qu'en impôt sur le revenu, et même avec un dernier enfant à charge, impôt foncier et local, les sommes à payer annuellement sont énormes. Voici un tableau des revenus et des impôts estimés :
année Revenus déclarés du couple Impôt sur le revenu estimé sans
tenir compte des réductions diverses
2,5 parts (un dernier enfant mineur à charge)
2012 184 982€ 47 249€
2013 559 784€ 212 968€
2014 247 151€ 72 760€
2015 343 656€ environ 114 000€
2016 275 000€ (estimé) 84 179€

Je suis désolé mais cela semble ne pas coller. Entre les sommes gagnées, les sommes payées en imposition (rien que l'IR) et ce qu'il y a sur les comptes déclarés, je ne comprends même pas comment ils arrivent à payer l'impôt sur le revenu. Pour mémoire, nous finissons de payer l'IR sur les revenus de 2015. Ils ont donc environ en ce moment 38 000€ à sortir à chaque tiers provisionnel. Et chaque mois, François Fillon seul ramène sur compte près de 35 000 €. Où est la différence ? Il me semble qu'il manque de l'argent, beaucoup d'argent, énormément d'argent. Est-ce que François Fillon a un train de vie monumental et claque tout ? Ce n'est pas l'intérêt d'emprunt à 639€ par mois qui consomme tout ça.

Je mets n conditionnels à tout ça, avec n grand. Je souhaite juste comprendre et pour l'instant, je ne comprends pas du tout.

Mise à jour mardi 7 février 9h40 : on me signale que l'indemnité de frais de représentation parlementaire pourrait ne pas être imposable, ce qui expliquerait qu'il puisse plus aisément payer son IR. C'est une bonne remarque... mais également une très mauvaise remarque pour M. Fillon ! Dans ce cas, cela signifierait que la part de ses revenus lui restant après impôts est très nettement plus significative qu'estimé plus haut. Et donc la question d'origine est d'autant plus valide : où est l'argent ?