Je viens de recevoir un appel téléphonique surréaliste... Je vous le livre verbatim :

  • Oui, allo ?
  • Bonsoir, ici M. Machebrot du Crédit Mutuel de Saint-Germain en Laye, je souhaite parler au responsable de la société s'il-vous-plait
  • Bonsoir. C'est moi, de quoi s'agit-il ?
  • Je vous informe que cette conversation est enregistrée et que le responsable du Crédit Mutuel local va passer vous rendre visite dans vos bureaux.
  • Euh, pardon ?!? Non, je refuse que vous m'enregistriez et je n'ai aucunement demandé de rendez-vous donc il ne viendra pas, voilà, donc on va s'arrêter là hein
  • Mais euh
  • (clic)

Dites au Crédit Mutuel, c'est quoi ces méthodes de merde ? Vous croyez vraiment que cela m'encourage à n'écouter qu'une seule seconde ce que vous avez à proposer ? Je vous engage fortement à changer ça. Votre slogan « la banque à qui parler » s'en portera mieux. Pour l'instant, vu vos méthodes, c'est « la banque à qui on raccroche au nez ». À bons lecteurs...