<Glazblog/>

BMW R1250RT

Vingt ans que je rêvais de conduire un BMW RT. C'est chose faite, je suis depuis le 25 janvier l'heureux possesseur d'une R1250RT toutes options. Je redécouvre (je pourrais même dire que j découvre) le plaisir de la moto, j'ai rajeuni de dix ans. Et pour ceux qui se poseraient la question, oui mon dos la tolère très bien : le confort est tel que je ne sens que peu la route ; mon kiné m'a dit que les micro-mouvements du dos faits pour équilibrer et diriger correspondent à un petit gainage. Un ex-collègue qui se reconnaîtra, qui souffre également du dos et roule en 1200GS, me l'avait dit mais j'avais du mal à y croire. Et bien je confirme :-)

Daniel en R1250RT

On va faire trois petites listes... Ce qui est fabuleux sur cette moto :

  • le confort, le confort, le confort... Pour le pilote ET pour le passager.
  • la qualité hallucinante de la protection de la bulle en position haute et plus globalement de la protection tout court
  • la suspension adaptative
  • la puissance et la qualité du moteur. En 6ème à 35 km/h, la reprise est extra.
  • En même temps, la douceur du moteur et la douceur du passage de vitesse
  • la maniabilité malgré un poids conséquent, le centre de gravité très bas aidant énormément. On dit souvent que la R12XXRT c'est un vélo, il ne faut pas exagérer... Pour avoir eu 24h une R1250GS, ça c'est un vélo d'une maniabilité totalement folle. La RT est plus encombrante, plus lourde, et un poil moins maniable même si c'est superbe.

Ce qui l'est moins :

  • le prix :-)
  • les RT ont encore un tableau de bord qui fait vieillot par rapport au superbe écran de la R1250GS.
  • à ce prix-là, j'aurais aimé que les boutons des commodos soient rétro-éclairés, cela serait utile la nuit.
  • le clignotant "intelligent", dont on ne sait jamais au bout de combien de temps il va s'arrêter seul, est une vraie connerie qui a du germer dans le cerveau alcoolisé d'un ingénieur qui ne conduit qu'en ligne droite sur autoroute teutonne sans jamais avoir besoin d'indiquer un changement de direction. À tout le moins, cela devrait être configurable et désactivable dans les options de la moto. Pour info, votre concession peut vous le régler ou désactiver.
  • le bouton SOS, qui détecte aussi les chûtes et devrait être un élément de sécurité majeur du véhicule, est une catastrophe. Selon BMW Motorrad eux-mêmes, 75% des installations ont un problème et nécessitent de repasser en concession dans le mois qui suit la vente du véhicule. Ma R1250RT ne déroge pas à la règle. Assez honteux je trouve, surtout à ce prix.
  • le keyless ride est trop bien associé à l'alarme. Lorsqu'on arrête le véhicule, et pour peu qu'on installe son U sur la roue avant de vider son topcase, l'alarme est déjà enclenchée et se met trop facilement à sonner.
  • l'éloignement de la clé radio ne verrouille pas la centralisation de la moto !!! Il faut vraiment penser à vérifier les serrures en quittant le véhicules.
  • Idem, je trouve totalement scandaleux que le dock de la préparation GPS ne soit pas bloquable/bloqué par la centralisation ou ou par la clé.
  • il existe un "pack de protection pluie", que l'on peut commander en concession, mais qui n'est proposé à la base que pour les véhicules de police, les fameuses R1200RT P. Mon concessionnaire ne le savait même pas. Si l'utilité des blocs avant n'est pas évidente, je confirme que les caches latéraux arrières sont utiles pour le passager...
  • une petite bêtise : le carnet d'entretien est contenu dans le manuel d'utilisation... Lors d'un passage en concession pour une révision, il faut se trimbaler ce gros manuel au lieu d'un tout petit carnet d'entretien.
  • l'affichage des données optionnelles fournit des choses utiles : température extérieure OU pression des pneus OU ... Mais aussi d'autres trucs moins utiles genre la vitesse moyenne (alors que la vitesse instantanée en numérique serait utile quand la radio est allumée), un chronomètre (uuuuh ????).
  • le prix du GPS Navigator VI est dingue, hallucinant, choquant, euh je manque de mots
  • rien de simple pour fixer un téléphone mobile...

Je me suis donc attelé à chercher des accessoires sympas :

  • j'ai acquis ce support pour téléphone mobile qui s'enquille dans le support GPS BMW et qui permet d'alimenter le téléphone. Cela tient à la perfection et c'est nickel. Attention, le cable fourni est souvent fragile, préférez un cable de 10cm (cela suffit largement) chez AmazonBasics.
  • je vais finir par acquérir soit le pack "weather protection" de BMW, soit l'équivalent chez Wunderlich.
  • pour cette histoire de cradle GPS qui n'est pas bloqué par la centralisation, des slovènes commercialisent le module manquant, c'est bien fichu. Ça me tente...
  • mon topcase contient en permanence un jeu de 3 serviettes en micro-fibres. Très utile pour la bulle, les optiques (dont les feux additionnels).

Voilà. En hopant que ça helpe. Si vous roulez en 1200RT ou 1250RT et que vous avez des tuyaux sympas, je suis preneur.

Comments

1. On Tuesday 3 March 2020, 09:50 by Franck

D'accord avec toi pour le rétro-éclairage des commodos, ça fait cheap sur une machine de ce prix !

Concernant le clignotant c'est dès que tu reviens en ligne droite et/ou une fois la tempo de 30 secondes atteinte (cf le manuel je crois).

De mon côté j'ai désactivé le jumelage keyless-ride et l'alarme — j'active cette dernière avec la télécommande via un 2e appui.

Quant au carnet, je ne l'ai jamais fait tamponner, je garde simplement les factures chez moi. Pas la peine de se trimbaler avec un truc inutile ; de mon point de vue.

Côté support téléphone, j'ai commandé le même que le tien il y a une semaine, les grands esprits toussa ;-)

Mais quoi qu'il en soit, ça reste une super machine et il y a largement de quoi se faire plaisir !

Bonne route Daniel \o/

2. On Tuesday 3 March 2020, 09:52 by Franck

Ah j'oubliais, une fois le rodage correctement fait, aucune consommation d'huile (ou quasi), ça change de la version DOHC que j'avais avant !

3. On Tuesday 3 March 2020, 17:49 by Tristan

Felicitations !

Très belle machine après les longues années de service de ta NTV 650. Niveau puissance et électronique embarquée (et confort général) ça doit bigrement te changer !

Allons faire un tour avec Franck à l’occasion (si vous tolérez un modeste trail japonais de moindre puissance :-)

—Tristan